Protocole sanitaire mis à jour : la fin des masques artisanaux dans les entreprises

Le protocole sanitaire à destination des entreprises a été mis à jour le 29 janvier 2021. Les points suivants ont fait l’objet de modifications :

Mesures d’hygiène et de distanciation physique :

La distanciation physique reste d’au moins un mètre par rapport à toute autre personne quand elle est associée au port de maque.

L’employeur peut définir une « jauge » précisant le nombre de personnes pouvant être présentes simultanément dans un même espace clos dans le respect des règles de distanciation physique et de port du masque (cf. règles ci-dessous).

Dans les ateliers, la distanciation physique est portée à au moins 2 mètres quand le masque ne peut pas être porté, sous réserve de conditions de ventilation /aération fonctionnelles et conformes à la réglementation et du nombre limité de personnes présentes dans la zone de travail.

Dans les espaces de restauration collective, la distanciation physique entre deux personnes est portée à 2 mètres.

Dans les vestiaires, distanciation physique d’au moins 1 mètre associé au port de masque et 2 mètres lorsque le masque doit être impérativement retiré.

En extérieur, la distanciation physique de 2 mètres entre personnes doit également être respectée. Attention : en cas de regroupement, le masque reste obligatoire.

Dans les véhicules, les personnes à risque de forme grave portent le masque de type chirurgical.

Port du masque :

  • Dans les lieux collectifs clos, le port d’un masque « grand public filtration > 90 % » (correspondant au masque dit de « catégorie  1 ») ou chirurgical est systématique. Les personnes vulnérables doivent porter des masques de type chirurgical.
  • Désormais, les masques « grand public filtration > 90 % » doivent avoir satisfait aux tests garantissant les performances notamment compte-tenu de l’apparition de nouveaux variants. Ils sont reconnaissables à l’un ou l’autre des 2 logos suivants :

Des adaptations au principe général du port du masque peuvent être organisées par les entreprises pour répondre aux spécificités de certaines activités ou secteurs professionnels après avoir mené une analyse des risques de transmission du SARS-CoV-2 et des dispositifs de prévention à mettre en œuvre. Ces adaptations sont publiées dans le question/réponse du site internet du Ministère du travail.

Dans les situations répertoriées dans ce question/réponse, la distanciation entre deux personnes est portée à 2 mètres lorsque le masque ne peut être porté.

Aération des locaux :

Vérifier le fonctionnement correct des ventilations.

Aérer régulièrement les espaces de travail et d’accueil du public : le plus souvent possible, quelques minutes au minimum toutes les heures ou s’assurer d’un apport d’air neuf adéquat par le système de ventilation régulièrement vérifié et conforme à la réglementation.

Tests de dépistage :

les situations sont définies par Santé Publique France dans la fiche « définition de cas d’infection au SARS-CoV-2 (COVID-19) » .

Cliquez sur le bouton pour charger le contenu de docs.google.com.

Charger le contenu

Télécharger (PDF, 410KB)